Woohhh!! C’était une année chaude ! Je dois l’avouer il y’a eu du boulot.Bien que j’ai critiqué certains de façon dépréciative et d’autres de façon plus encouragée, il convient de dire que les artistes 237 urban n’ont pas donné le lait en 2016.  Désormais on ne saura parler de musique Africaine sans poser l’œil sur le Cameroun, pays d’où le mouvement musical est en pleine ascension. Espérons que ça aille plus loin! Si vous êtes d’Afrique ou meme d’ailleurs en zone francophone, je suis sur que vous avez au moins un morceau ou un artiste camerounais qui vous a marqué en cette 16 eme année du troisième millénaire.

Faisons le récap! Voici le classement que Voilà-moi! a pu faire des artistes les plus remarquables en 2016

10. Salatiel

La progression et la présence du boss du label Alpha betta record ont pu être remarquées. Sorti de 2016 avec « Fap kolo », son single « ça se passe ici » est l’une des plus belles compostions Afropop au Cameroun. Il a refait l’histoire en musique, validé par tous, on peut dire que le son est parti pour être un classique. Par son deuxième single « Bouger là bas » et sa constance dans divers projets. Salatiel a mis de l’essence dans les moteurs de sa carrière.

09. Franko

L’effet « Coller la petite » ne s’arrête pas. Bien que ses singles qui ont suivi le tube n’ont pas eu autant d’impact, Franko a bien jouit de son morceau sorti en 2015. Nominé dans 03 catégories au MTV AFrica Music Awards, plus 40 millions de vues, une tournée média en Europe, plusieurs festivals internationaux, un disque d’or en France. Il faut dire que le mec a franchement tourné.

08. Reniss

Dans la sauce! Le piment dans la sauce! le plantain dans la sauce! Qui n’a pas entendu ça en 2016? Reniss en a mis avec son single qui malgré son coté fou, est l’un des sons les plus originaux de l’année. Notons aussi son activité par les titres moins connus tels que « Dashiki » dans lequel elle prend un virement plus acoustique. Une progression notée tant sur la plan de son image que sur sa cote à l’échelle continentale.

07.Magasco

L’année a bien commencé pour lui et cela a duré. « Wule bang bang » sacré hit 2016 a été suivi de « All vip », « Bélinda » et « zamba » en fin d’année. L’on retient aussi sa nomination au MAMA 2016 aux cotés de Franko. Sur le plan collaboratif, nous avons les titres « One by one » et « Arrêtez » de Pit Baccardi.

06. Dynastie le tigre

L’envolée de Dynastie, c’est du lourd!  Le mec n’a que fait monter les standards durant l’année. Son image qui a pris de la propreté et de la qualité dignes d’un artiste moderne, son évolution artistique est considérable, tout comme sa présence digitale. Dynastie n’a pas cessé de tourner entre l’Afrique et l’Europe. Son titre phare en 2016 reste  « Dingue de toi ». Mais les effets « Joue moi le medjang« , et « Juste un peu » n’ont pas quitté les backs.

05. Tenor

Le fiang, le way, le yamo! Signature que tous les jeunes connaissent désormais. Tenor est certainement la revelation RAP de l’année au Cameroun. Son style a captivé plus d’un qui l’ont découvert via le titre « Do le dab ». Tenor n’a pas de répit, car entre plusieurs freestyles et rémix, il se fait productif. En plus, rappelons qu’il est une bête de scène qui sait en donner du show lors des spectacles.

04. Mink’s

« Le gars là est laid » a bien marqué l’année. Non seulement en tant que morceau de rap le plus buzzé, mais aussi comme le morceau Camerounaise le plus en vogue en 2016. Au delà de ce buzz magnifique, Mink’s c’est aussi l’album « Tranches de vie » et plusieurs scènes locales. Il a monté les échelons au point de se confirmer parmi les meilleurs rappeurs locaux.

03. Maalhox

Aucun artiste n’aura autant dérangé comme lui. Entre controverse et négativité transmises par ses morceaux. Maalhox a entassé des millions de vues et créé autant le buzz que la polémique. « Tuer pour tuer «  a fait bouger le dance floor, suivi de « ça ne rit pas », « Tu montes tu descend », « Dédans », « les sorciers » et « Vis ta vie ». Maalhox c’est aussi une carrière engagée à l’internationale, notamment en France son écho est de plus en plus rétentissant après ses tournées.

02. Locko

La voix de Locko a traversé les frontières et surtout, sa cote a grimpée en 2016. Durant l’année son Ep « Skyzo » a valablement été promu. Des singles de bonne qualité, de niveau respectable, des refrains charmants. Voilà avec quoi Locko a conquis le public.« Dans mon ré », « Ndutu », « Sawa romance », « Supporter » avec Mr Léo font parties des plus belles compositions et des meilleures performances de l’année. Sans bien sûr, oublier les multiples collaborations pour lesquelles il a été sollicité. Sur le plan scénique on peut noter sa tournée en Europe notamment en France. Désormais entre plusieurs showcases, Locko n’est plus l’artiste à découvrir mais celui qui s’est confirmé.

01. Mr Léo

Certains ne l’avaient surement pas vu venir. La carrière de  Mr Léo a connue une ascendance à nulle autre pareille cette année. De son Ep « Love Story », les singles « On va gérer », « Kemayo », « Jamais jamais » ont fait monter sa cote et agrandi sa fan base. Chaque single plus performant que le précédent, Mr léo ce n’est pas que de la constance, c’est du suivi et de la progression. Sa voix originale, sa direction artistique et surtout son atout de story teller lui donnent de se démarquer à travers des morceaux qui touchent plusieurs générations.

Ce sujet vous interpelle? N’hésitez pas à donner votre point de vue (par un commentaire ou un  partage).

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire