Du droit dans du rap, mieux encore du droit en mode freestyle. C’est la galette que Jadana offre dans cette performance. En mode kick old school, la première phase se fait sur un beat face b de Ja Rule (le titre clap back) et la seconde phase est un beat box live.

Des articles de droits en rapport avec la vie réelle qui sont mis dans un ton d’humour et de l’égotrip dans le texte. Ce dernier s’érige en « seul rappeur payé par l’Etat ». »Mon rap engendre des effets de droit » dit t’il , ça balance entre vanter le rappeur et apporter quelques conseils juridiques. Une petite vidéo sympa et pleine habitude pour accompagner tout cela.

Extrait

« Quand tu rappes, tu dis que tu revendiques, mais à vrai dire, tu ignores ce que tu revendiques. C’est pour dire que ton rap n’a pas de fondement, tu constates, le mien a un fondement. »

« Mon rap sanctionne, les crimes comme le viol.. la punition est de 05 ans à 10 ans…Mon rap sanctionne les chanteurs sexuels, ils sont punis pour outrage aux moeurs, article 264 du code criminel ,ils sont punis de 15 jours à 2 ans »

Des extraits du code pénal et du code civil. Au delà de divertir, ça peut énormément servir pour notre culture. Pour moi c’est validé.😉😉😉 Découvrez et appréciez…

Commentaires

commentaires