Alors qu’il y’a un peu plus un an, l’on décriait encore le fait que les artistes de musique de cette génération au Cameroun, ne collaborent pas beaucoup. Cela s’est beaucoup amélioré dernièrement. On peut constater qu’il y’a de plus en plus de collaborations. C’est une bonne chose, mais le seul hic c’est que bon nombre parmi ces featuring ne sont pas à la hauteur des attentes.

A bien observer, l’on constate que certains featuring sont faits à la hâte, juste pour l’image et les formalités commerciales. La qualité du travail est parfois déplorable. En 2016 on a eu de bonnes collaboration a l’instar de « Clando » de Blaise b, Salatiel et Mr leo; « Supporter » de Locko et Mr Leo, « Ndolo » de Daphne et ben Decca; pour ne citer que ceux là.

Depuis lors les collabo se multiplient mais, toutes ne sont pas aussi fameuses. Je prendrai pour exemple « No way » de Numerica feat Daphne, Baluck » de Yvich feat les featurist et Tenor, « Je t’aime » de Mr leo feat Hiro, le flop « On t’a lu » de Tenor et Minks, ou encore le plus recent « Maria » de X maleya feat Mr Leo. Le point commun de ces collabos est qu’elles sont légères, loin des performances réelles des artistes. On dirait qu’ils n’ont pas pris le temps de travailler. Ce qui au final donne un travail de bas niveau.

Aussi vrai qu’on collabore pour des objectifs commerciaux. Notons que c’est de l’art et de la musique avant tout. Que les artistes arrêtent de se moquer du public en mettant à sa portée des collabos de nom et non de musique. Cela est valable pour les autres registres et pays du monde entier. C’est devenu tendance aujourd’hui de faire des featuring de merde qu’on matraque dans les oreilles en longueur de journée.

 

Commentaires

commentaires