Home Actus Bienvenue Bimstr, « 237 puissance N » raisons d’exceller!

Bienvenue Bimstr, « 237 puissance N » raisons d’exceller!

0

Quand vous dites « Bimstr », c’est un croisement de plusieurs domaines que vous confrontez. C’est désormais ce qu’on sait sur ce média 100% camerounais qui a vu le jour l’an dernier. Entrepreneuriat- Musique – Innovation technologique- Divertissement – Numérique – Passion – Jeunesse -Dynamisme- Ambition. Tant sont des devises qu’on peut attribuer à ce projet qui tient bien avec son époque et son contexte.

Bimstr, venu pour résoudre des problèmes de la musique Camerounaise.

Le 13 août le site mobile de musique 100% Kamer a vu le jour et le 16 août c’était sa présentation officielle. La presse locale a répondu présent pour vivre cette révolution qui secoue le digital 237 depuis quelques temps. Ce fut l’occasion d’en apprendre plus sur l’initiative  d’Anicet Nemani et son équipe.

Pour ceux qui veulent connaître le début  de Bimstr lisez ici bas cette interview que nous avons réalisé en janvier dernier.

Entretien avec V’eyes, le fondateur de Bimstr, le média 237 urbain

La transition : de la page au site !

En se servant des réseaux sociaux notamment facebook, Bimstr a construit un modèle assez controversé au départ pour promouvoir la musique locale. Mais ce modèle a conduit à contribuer à faire découvrir une multitude d’artistes. Charger leurs vidéos sur la page facebook en l’accompagnant du lien Youtube. Ce qui permettait d’engendrer des vues et de propager un écho. Désormais c’est dans les rubriques « nouveautés » et « vidéos » de leur site mobile.

Le site mobile Bimstr. A l’heure du streaming

Faire écouter et aimer la musique Camerounaise, voilà le leitmotiv de la première grande étape du projet Bimstr. Ayant construit en un an et demi une forte communauté de plus de 50.000 internautes surnommés « les Z’experts ». Bimstr fait parler de la Zik 237 de ses hauteurs à ses dessous. Ce modèle est désormais relégué au streaming qui est la forme la plus puissante de consommation de musique de nos jours.

Via le lien Bimstr.com, vous pouvez désormais accéder à la musique sous plusieurs rubriques.

  • -Albums : On y retrouve des albums de musique d’antan que l’on peut écouter entièrement en étant connecté. Cette rubrique permettra à beaucoup connaître les anciens albums de hiphop kamer et de s’imprégner de l’histoire.
  • -Music : Ecoutez les nouveautés, téléchargez-les, faites votre playlist et savourez des mix de DJ kamer.
  • -Anciens succès : c’est une rubrique qu’il fallait pour permettre de refaire l’histoire de la musique Kamer et coller des noms aux musiques que les jeunes ont l’habitude d’écouter sans connaitre l’auteur. C’est aussi l’aubaine pour les amoureux d’anciens succès de se de se gaver à satiété.
  • -Les playlist de bimstr: Elle rassemblent des morceaux selon une thématique, une similitude ou une sélection donnée.
  • -Les divers : C’est le côté presse, de la plateforme. On y retrouve des articles qui rapportent les faits d’actus dans la zik du mboa. De plus il y’a des liens de directions vers  les sites et blogs phares de musique (locaux). Vous y trouverez  parfois les articles de « voila moi ».
  • -Vidéos : des vidéos d’artistes kamer intégrées dans le site à partir de leurs liens Youtube
  • -The views : Vous y trouverez toutes les émissions « The views » animées Anicet Nemani aka « V’eyes »
  • -Beatmakers : Cette rubrique permet de découvrir et d’écouter les oeuvres des beatmakers 237. Bonne idée quand on sait que  ceux ci ne sont pas assez mis en avant.

Voilà qui va permettre à bon nombre de trouver leur compte, mais, surtout d’apporter un appui considérable aux univers médiatique, technologique et musical Camerounais. Comme j’ai coutume de le dire « On ne peut pas développer une industrie musicale sans médias forts ».

Rappelons que Bimstr est un produit de l’agence digitale MBANAE qui propose des services d’appui pour la transformation d’entreprise et le développement de notoriété sur le digital. Avec ce premier produit, l’équipe entend se positionner dans les standard des plateformes telles que Itunes, Deezer, spotify, Tidal et bien d’autres. La perspective est de pouvoir vendre de la musique camerounaise avec des solutions d’achats adaptées à notre environnement. Des solutions que Bimstr veut exporter dans les pays d’Afrique pour bientôt.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le projet est ambitieux, costaud. Par dessus tout, il est possible. ça vient d’Afrique, ça vient du Cameroun, c’est l’histoire et la révolution qui s’écrivent. Moi je dirai c’est « 237 puissance N raisons d’exceller ». Welcome Bimstr!

 

 

 

 

 

 

Commentaires

commentaires