Home Actus Charlotte Dipanda alerte sur l’immigration avec le clip de « Massa »

Charlotte Dipanda alerte sur l’immigration avec le clip de « Massa »

"Massa" c'est l'intitulé du dernier album de Charlotte Dipanda. Un opus de 10 titres dont elle nous livre progressivement les extraits. Après "Elle ne l'a pas vu","Kene so", "Alea mba","Ndolo bukate", la chanson que son label Phar empire a décidé de mettre en avant est le titre éponyme de l'album "Massa".

0
Charlotte dipanda massa

« Massa » signifie introspection. Dans ce titre qui est un conjugué musical qu’on pourrait qualifier d’Afro pop acoustique, on retrouve une balade entre la musique classique, d’afro soul et sonorité des îles coloniales portugaises. Normal puisque le Capverdien “Nando” (Fernando Andrade) qui a longtemps travaillé pour Cesaria Evora fait partie des musiciens sollicités pour cet album.

Charlotte Dipanda nous emmène ici dans les coulisses profondes de son émotion par le biais de sa voix. Le morceau est fort et riche en sensations. Douceur, finesse, frisson, allégresse, sont quelques émotions qui en ressortent. Un voyage dans l’art, dans l’univers plein de tendresse de charlotte,  des montées piquantes qui caressent l’ouïe, on a l’impression d’être dans son être en l’écoutant.   

Dans son introspection Charlotte Dipanda libère son gospel, la vidéo illustre une remise en question et une affliction face au fléau de l’immigration. Dirigé par Max Ngassa, le clip met en scénario, des jeunes Africains, portés de rage et déception qui immigrent au péril de leurs vie. Des morts sur les mers, des naufragés, tels sont les clichés observables dans le clip.

Le message en tout cas ne devrait pas laisser quiconque indifférent, charlotte Dipanda semble bien ici être en train de lancer une alerte à l’endroit des politiques locaux. L’immigration reste un fléau qui sévit en Afrique et affecte des milliers de jeunes. Peut-être c’est une façon de dire de donner les opportunités à la jeunesse de s’épanouir.

Le message de fin est d’ailleurs interpellateur :

En 2016, plus de 4800 migrants sont morts en méditerranée.

Au delà de cette belle musique, recevons ce message ! Bonne dégustation.

Commentaires

commentaires