1972, Yaoundé-Cameroun. Depuis une maternité du coin on est déjà en mesure  distinguer avec précision « la voix » d’un adorable bébé, mais loin de se douter qu’elle sera l’une des plus belles du pays. EWANDE Kondo Jacqueline est née.

Issue d’une famille pieuse, elle prend pour habitude d’accompagner sa mère au culte du dimanche à la paroisse EEC (église évangélique du Cameroun)  de la briqueterie 1, c’est là que son amour pour le chant prend vie. Saisie par l’art d’utiliser sa voix, elle va intégrer la chorale « Bana ba kora » de la dite église. A partir de ce moment, elle ne cesse de fredonner des chansons peut importe l’endroit, c’est ainsi que de fil en aiguille elle rejoint l’orchestre de son établissement scolaire, et remporte plusieurs distinctions lors des concours inter-scolaires parmi lesquelles « meilleure chanteuse de la province Centre et Sud » organisé par JOLY NIMKOM de la CRTV radio. Elle se fait donc très vite repérer par des artistes confirmés du MAKOSSA (DJENE DJENTO, CHARLOTTE MBANGO, MONI BILE et Georges DICKSON) qui, lors d’une virée pour un spectacle à Yaoundé, n’ont pas hésité à lui faire appel pour les chœurs. C’est le déclic, Nadia décide de faire de la musique son métier « DJENE  DJENTO m’a dit qu’il fallait que j’aille sur Douala où la musique est plus développée pour lancer ma carrière car j’avais selon lui énormément de potentiel

Un an plutard… Nadia est à Douala et intègre tour à tour le groupe LES MONTAGNARDS  de NDEDI EYANGO, le  TARA SYSTEM  de  feu LAPIRO DE MBANGA, elle accompagne BEN DECCA avec son orchestre les  CASTORS, travaille avec le MAKASSI BAND CORPORATION  et bien d’autres. C’est par ce parcours de combattant  qu’elle est repérée par NKOTTI FRANCOIS et feu AKE LOBA pour intégrer le BLACK STYL  dont elle était la seule et unique femme du début à la fin «le fait pour moi d’être l’unique femme du BLACK STYL m’a beaucoup apporté, j’étais la maman du groupe en même temps que  la cadette, c’était une bénédiction d’être encadrée par des ténors comme ceux là, faire partie d’un groupe mythique comme celui là n’était pas donné, il fallait être à la hauteur ». Elle enregistrera donc deux albums avec ce groupe respectivement en 1989 et 1991 parmi lesquels l’un de ses plus gros succès qui est également son tout premier single  « na titi na na forcer wa » récompensé « révélation féminine de l’année » 

Un titre qui a séduit tout le public Camerounais, mais 1 en particulier, feu Moïse BANGTEKE animateur radio-réalisateur à la FM 105 suelaba à Douala (décédé le 10 Mai 2013).  Ils deviennent le couple people par excellence et mettent au monde MOISE BORIS BANGTEKE, FREDERIC TOCKO BANGTEKE LIONEL et ENDALLE BANGTEKE CHRISTINE CATHY.

La rencontre…

« MICH, Une amie à moi organisait son anniversaire dans son restaurant à Bali, Moïse y était convié et était assis sur la table en face de la mienne. Il a demandé s’il pouvait me saluer je lui ai dit oui, on a discuté un instant et il m’a invité à une émission spéciale qu’il devait faire le 27 décembre. Ensuite on s’est revu chez Marco MBELLA qui organisait une fête et le courant passait plutôt bien. Il est venu chez mes parents quelques jours après, on a discuté et on s’est mis ensemble. Un an plu tard il m’a demandé en mariage et j’ai dit oui. Nous sommes restés mariés jusqu’à la fin de sa vie. »

1997, Suite musicale.  Elle met sur le marché son premier album solo « My mind » avec des titres comme « Timba » et « Tyemba ma kongossa » qui explosent les ventes. Sa notoriété grimpe et elle se met en collaboration avec le collectif des artistes du NKAM pour une série de titres dont le phare « le réveil du NKAM ».

2001, Deuxième album solo, «Fais-moi l’amour », son plus gros succès depuis le début de sa carrière, une reprise d’un titre du célèbre artiste Français  Michel Sardou. Et des titres tels que  « Mama » faisant honneur aux mères dans un rythme MAKOSSA très cadencé dont elle a le secret.

Malheureusement Nadia fais un malaise, une crise d‘AVC  (accident vasculaire cérébral) qui nécessite une évacuation  sanitaire en France. Elle reviendra au Cameroun quelques années plutard et refera un autre malaise. Coup dur, deuxième accident vasculaire cérébral, qui l’oblige à vivre en France où elle a accès a des soins. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle bénéficie de la grâce du Dieu en qui elle croit, elle se remet peu à peu. Elle s’attendait à tout sauf à son pire cauchemar, celui du 10 Mai 2013, jour du décès de son tendre époux.

2016, Nadia a prit le temps, celui de panser ses blessures mais surtout celui de travailler pour ajouter une nouvelle corde à son vocal. Elle met sur le marcher son tout nouvel album « Le temps ».

DISCOGRAPHIE

-1989: BLACKSTYL’S

-1991: BLACKSTYL’S

-1997: MY MIND

LE REVEIL DU NKAM

– 2001 : FAIS-MOI L’AMOUR

-2016 : LE TEMPS.

AUTRES ACTIVITÉS

MISS MAMA KILO (compétition destinée aux femmes rondes âgées de plus de 18 ans et pesant au moins 80 kg).

 

 

Commentaires

commentaires