Blouse, salopette, combinaison, combi-short… tous ces vêtements parfois réservés au dressing moins alléchant des techniciens aux travaux masculins, ont tous faits peau-neuve sur  le podium de la troisième édition de l’Ethnik fashion show à abidjan le 17 Août dernier, à travers une collection signée par les ateliers du créateur camerounais Rodrigue Tchatcho.

Exigent et méticuleux dans le sens des détails surtout quand il habille la femme, ce talentueux créateur habitué des podiums internationaux a proposé une collection à la fois fine, casual et facile à porte exclusivement dédiée à la gente masculine le tout concentré sur deux couleurs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le bleu de travail: qui parti d’un vêtement utilitaire généralement banalisé, sera stylisé pour au final en faire un vêtement de Pape, en  y apporter une touche arty-destructurée; La couleur rouge incite à l’action, couleur vitale, véritable peps concentré de force et de puissance. Chacune des pièces est immaculée d’une ou de deux fleurs de rose dans l’optique d’adoucir le caractère stricte et très viril de la collection.

L’homme de monsieur TCHATCHO  pour cette collection se chausse de méduses(Tchakas), un atemporel très actuel qui aujourd’hui n’est plus réservé qu’à la saison de pluie, mais qui a su s’imposer comme une réelle ’Fashion-shoes » idéale pour toute saison. Sous une version imprimée,  Rodrigue a su les associer avec des chaussettes rouges symbolise d’une marche vers un idéal, un objectif avec force et courage selon lui.

Qu’elle fasse l’unanimité ou pas, chaque homme saura se retrouver dans  cette collection, qui de ce pas vient confirmer la stature et l’ingéniosité de Rodrigue Tchatcho, comme l’une des valeurs sur laquelle l’industrie de la mode made in 237  peut compter sur la sphère internationale.

Commentaires

commentaires