Le temps passe, on le dit souvent, et certains événements le confirment. Figurez vous que cela fait déjà 04 ans que la chanson « Tu dors ta vie dort » de Janea Pol’Anrhy est sorti. Remarquablement, ce fut l’un des titres de rap qui a eu du succès. Toutefois, depuis lors, la suite n’a pas été fulgurante pour l’artiste. Après un retour échoué en 2016 par son titre « La danse du chien méchant », il revient cette fois ci avec « Faro Faro ».

« FARO FARO »

Si l’on peut concéder un caractère particulier à Janea, c’est celui d’une direction artistique toujours créative et originale, entre hip hop et Afro rythmes. C’est le cas de cette nouvelle galette qui est musicalement un hybride entre Ambass bey, trap et hardcore . Ayant conjugué ses racines traditionnelles à la musique d’aujourd’hui, on peut remarquer dans le titre, la valorisation de la langue « Duala » qu’il mixe au français.

Avec un flow fun et un langage simple mais assez codé. Il semble s’adresser implicitement à des personnes non indexés.  Ses paroles se situent égo trip , message d’union et avertissement.

« Mollah dis moi qui chante, je te dirais sur quel pied  tu danses »

« C’est pas qui veut mais qui peut, apprenti sorcier, la récré est terminée, le pays m’a validé, allez vous aligner »

« C’est le sassayé, papa est fâché, venez ramasser »

On a aussi de l’animation notamment au refrain avec le célèbre chant gimmick « Eta apoh, Apoh ». Le clip illustre fortement la culture sawa, le vestimentaire, les danses patrimoniales, la chasse, la peche, la lutte, cracheurs de feu. Rappelons que ce dernier est chef traditionnel depuis quelques années déjà. Janea annonce d’ailleurs d’autres futurs singles et un album à l’horizon. il ambitionne aussi élargir sa marque de street wear « Tu dors ta vie dort ». Espérons que ce retour est définitif.

Découvrez et appréciez « Faro faro ».

Commentaires

commentaires