Le Cameroun se félicitera de regorger en son sein un incroyable talent, l’une des plus belles voix de l’Afrique centrale des années 90 et du début des années 2000, Ndom’a Deccah Grace plus connu sous le nom de Grace Decca.

Partie du Cameroun pour poursuivre ses études en France et après avoir fait des cœurs pour grand frère Ben Decca et accompagné plusieurs artistes de renom tel Jean Jacques Goldman, celle qui est diplômée d’un DEA en communication entame une carrière solo en 1989 avec la sortie de son premier album Besoin d’amour. Elle revient en 1993 avec un second album  » Douala mouléma ».

L’album qui va permettre la princesse Decca de s’affirmer et d’asseoir sa notoriété sur la scène internationale c’est sans doute «  Appelle-moi princesse ». Cet album lui a permis de remporter plusieurs prix comme celui de meilleur album féminin de l’année, meilleur vente de l’année et le prix Bertrand Folon pour la maturité artistique.
« Appelle-moi princesse » qui est d’ailleurs le titre phare de l’album éponyme est un délice auditif chanté en langue Douala, langue prisée du makossa. En clair, Grace Decca n’avait pas besoin de réclamer pour être appelé princesse puisqu’elle en est une.
Réécoutons cette chanson !!!

Commentaires

commentaires