C’est sous la forme d’un RAP oldschool, hardcore et aux humeurs sombres et au style français que Hobskur traite son sujet « Ne tire plus sur mon peuple ». Le morceau avec un ton de dénonciation met en situation de conversation, Hobskur et des agents de police à qui ce dernier s’adresse en essayant de les raisonner.

Dans le premier couplet : Il rappelle au Policier l’importance et l’enjeu des revendications, en expliquant que le but c’est de se faire écouter. 

Le peuple a une arme mais ne porte pas d’armes, on vient en paix pour éteindre le brasier de la  flamme  … Pourquoi tu neutralises la foule au gaz lacrymogène ? … Museler et séquestrer c’est ça ton travail?…

Dans le deuxième couplet : Il parle de la manipulation dont est susceptible le policier qui sert les intérêts des politiques. Hobskur inclut aussi dans son discours le fait que être homme en tenue n’exclut pas l’appartenance au peuple ou aux quartiers et aux différents combats menés.

Quand ils dorment dans leurs palaces, c’est toi qui montes la garde, mais au kwatt quand ta mère dort c’est nous montons la garde… As-tu pensé à la famille quand tu tortures celle de l’autre?…

Dans le troisième couplet, Hobskur s’adresse au policier comme un ami d’enfance

Souviens qu’on a dansé sur la meme musique, dans nos quartiers on était tous compagnons de galère…

Pour Hobskur, la police devrait être solidaire des combats et revendications du peuple qui proteste. Le message de sa chanson : Agir contre la violence policière. Mais comment donc??? Dans un contexte aussi fragile que le notre il convient quand même de se questionner sur l’agissement des policiers face aux protestations dans la zone anglophone. Surtout quand on sait que les manifestions sont appuyés par des manipulations de personne voulant créer une guerre civile.

Il convient de rappeler  de dire que Hosbkur est inscrit ici dans l’une des thématiques que le Rap a toujours connu depuis Public Enemy dans les années 80 aux USA en passant par le ministère amer en France. La police et les rappeurs n’ont jamais marché de paire.

Le clip vidéo au thème noir, illustre la froideur des paroles par des clichés scénarisés. Une oeuvre signée Sky Star. 

Bonne écoute et bon visionnage!

Commentaires

commentaires