Le temps rend toujours témoignage. Je vous avais dit dans un article que « Maalhox risque de ndem ». Dans cette analyse, je vous montrais comment ce dernier est en train d’involuer, notamment au nouveau du thème de ses morceaux et du contenu. « ça se répète, on a l’impression d’avoir des sons jumeaux ». Lisez l’article en question ici bas👇👇👇

A force de chercher à choquer, Maahlox risque t’il de ndem ?

Nous étions en avril et 05 mois après, on peut constater que sur le plan artistique, Maalhox est de plus en plus faible et monotone. Comme vous le savez certainement, ce dernier s’est séparé de toute la team de son label Zone de rap. Ses confrères se plaignant de son égoïsme et de sa mauvaise gestion, tandis que lui se plaint de leur ingratitude. Je ne vous en dirai pas plus, je n’ai pas assez d’éléments pragmatiques sur ce propos. Néanmoins, l’on a vu la déchirure se faire sur les réseaux sociaux avec son beatmaker IVO qui révélait le mauvais traitement que lui affligeait Maalhox durant toutes leurs années de travail.

Ivo et Maahlox

Oui IVO c’est le beatmaker à l’origine de tous les plus gros tubes de Maalhox que vous connaissez. « Tuer pour tuer », « ça sort comme ça sort », »Tu montes, tu descends », « Dedans », »Les sorciers », « Un  bon plantain ».  Oui, au delà des obscénités que racontent Maalhox, il y’a avant tout la cadence de ses musiques qui donne de la couleur à ses morceaux. Depuis lors, on se demandait bien comment il allait désormais faire au niveau du beatmaking car « Hit »= « Beat » pour ce qui est de son cas.

Son dernier single  » VOICI ALORS LA BOSSE  » expose ses lacunes

Lorsqu’on parle de la composition d’une musique, plusieurs facteurs entrent en jeu tout comme plusieurs intervenants. L’artiste n’est très souvent que l’interprète, ou alors le compositeur. Il compose (Adapterun texte à une musique, faire des parties, trouver son chant, ses  refrains…)  sur une musique, qui est faite par un producteur de son / Beatmaker. C’est ce qu’IVO était sur Maahlox. Bien-sur, si le beatmaker et l’artiste ne se comprennent pas, le résultat peut être déplorable.

Loin d’avoir un quelconque problème avec DJ JAURES, qui a produit le beat de « Voici alors la bosse », je dirai que ça manque de répondant, de correspondance au profil Maahlox. Il n’y a cette alchimie directe qu’on sentait avec IVO. Une oreille avertie comprendrait  qu’on a voulu faire un beat à la IVO . Bon cela a plus ou moins réussi.

Du réchauffé.

On dirait les musiques d’animation du bar. Au delà de sa mauvaise composition Le beat est ici et il est là-bas,les paroles qui vont rattraper le beat. Ce qui est encore plus déplorable, c’est qu’il sert du réchauffé, dans l’ensemble c’est « Un bon plantain » qu’il a reproduit à 90%( beat, Flow,paroles). On peut voir cela d’une part comme un manque d’inspiration, ça semble bien être le cas. D’autre part on peut interpeller cela comme si Maahlox se sent déjà accompli et n’a plus besoin de faire d’efforts car de toute façon pour lui il a déjà acquis son public. Il ne fait même plus du RAP, ce n’est même pas de l’art, c’est du bruit, c’est de l’animation de bar. J’assume. Tant s’il trouve son public.

Pour finir, si vous remarquez, malgré le fait qu’il tourne un peu, la cote de Maahlox est en train de baisser, il est aujourd’hui soutenu uniquement par des inconditionnels qui soutiennent sa philosophie. Mais sur le plan professionnel, vous remarquerez tout l’amateurisme qui entoure son image et son personnage. La même photo sur tous les événements où on le booke (Mdr 😅😅😅😅, on a déjà tellement vu cette photo), les visuels non professionnels. Les canulars et inepties qu’il publie sur sa page au quotidien (Ne soyez pas étonnés en fin d’année qu’il revendique d’être le meilleur artiste kamer après un classement). De tout cela, il ressort que Maahlox se contente plus qu’il ne travaille. Il devient victime du monde qu’il a créé, phénomène de foire,   qui fait tout pour se maintenir. Pourtant, les choses changent si vous observez bien le milieu, la qualité est de plus en plus réclamée tant au niveau des morceaux que l’encadrement de l’artiste. Chez votre Maahlox, si ça ne choque pas, ça passe pas. Il aura chaud pour la suite. Je vous l’avais dit, mais il y’a toujours une brèche, espérons qu’il la trouve. Après tout, c’est quand même un roc.

Tout compte fait, IVO aura énormément contribué à son succès.

Commentaires

commentaires

1 COMMENT

Comments are closed.