Home Musikanalyse Après plus de 10 ans d’absence, Koppo est de retour en mode...

Après plus de 10 ans d’absence, Koppo est de retour en mode « Anti-Gromologie »

Plus de 10 ans d'absence. Koppo a longtemps annoncé son retour officiel. Finalement il l'a fait hier 05 juin avec la sortie du titre "Gromologie".

0

Resté authentique dans son style, c’est avec originalité que celui ci a décidé de marquer son retour. Sa musique est faite sur un Afro dance Assiko sur lequel il dresse son soft flow en mode camfranglais.

« Gromologie » est tout d’abord la défense de l’identité culturelle linguistique camerounaise. Il soutient de façon positive la promotion des langues hybrides locales notamment le camfranglais qu’il utilise depuis toujours avec brio.

Puis, on va dire, le titre est une critique de l’acculturation par la langue française chez les camerounais francophones. Un coup de gueule à ceux là qui ont pour habitude de montrer qu’ils connaissent trop les mots du dictionnaire du blanc. Koppo mentionne qu’il ne faut pas confondre les discours académiques et les discours en société. Par ailleurs, bien qu’il prone un language simple, il précise que l’usage du Camfranglais ne doit pas justifier une certaine idiotie de la part de certains.

Avec un texte simple, intelligent et plein de figures de styles, il a pour leitmotiv ici  « La redynamisation des petits mots de base ».

« Mollah je wanda, je m’étonnes que dans nos ways de francophones, consto les gens résonnent beta le french que l’Eton »

 » Dans la life c’est moh de school, mais trop de school , ce n’est plus cool »

« Toi le bantu le négro ex-colonisé, à peine mondialisé, tu veux déjà whitiser? »

« Le long crayon devant le peuple ne waka pas avec le peuple »

La vidéo quant à elle est très humoristique, faite à la camerounaise avec des scenes dans lesquelles on retrouve des acteurs tels que Major Assé, Moustik le Karismatique, Zakougla et bien d’autres. L’implication des enfants dans le clip passe un message assez fort, interpellant sur la déroute et l’aliénation culturelle vers lesquelles on oriente nos jeunes. Koppo veut par là dire qu’on doit leur inculquer nos valeurs identitaires dès la base.

Rappelons qu’il existe un dictionnaire en Camfranglais fait par les camerounais. Jusqu’ici c’est le langage qui réunit le mieux les Kamers.

En attendant la suite, le moins qu’on puisse dire c’est que avec ce single, Koppo a bien signé son retour. Découvrez et appréciez…

Commentaires

commentaires