Le DAB vient des USA plus précisément d’Atlanta en Géorgie néanmoins  la paternité
de se cette danse si simple à exécuter est une énigme que ceux  même qui sont
considéré comme les premiers ‘’dabeurs’’  à l’instar des rappeurs américains Skippa
Da Flippa, Peewee Longway  et le groupe  Migos (Quavo, Offset, Takeoff) ont du mal
à résoudre. Avant de désigner une danse le mot DAB faisait référence à la
consommation de drogue. Le « dabing » est en effet une technique de consommation
de cannabis.
Les sportif ont énormément contribué à la propagation de ce geste au-delà de
l’atlantique et Le DAB n’aurait pas été si populaire surtout en Afrique et en
Europe s’il n’avait pas été exécuté par des footballeurs comme Paul Pogba ou
encore Romelu Lukaku, à l’occasion de la célébration de leurs buts. C’est de là
que le phénomène DAB prend réellement son envolé pour l’Afrique notamment.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le DAB et la musique « Afrotrap »

A leurs manière, que ce soit en effectuant le DAB dans leurs clips vidéo ou en
composant des titres entier à cet effet, les artistes  Africains se sont approprié ce geste qui est très souvent introduit dans les chorégraphies de danse. D’autant plus que le Soud system Afro urbain est tenu par L’Afro Trap qui est une tendance musicale fusionnée entre trap et rythmes Africains. On remarque d’ailleurs le geste dans plusieurs clips vidéo.
Eugy x Mr Eazi – Dance For Me, ce titre vous dit sûrement quelque chose. C’est en effet  par cette chanson que le dab fait son entré sur la scène musicale Africaine et à partir de ce moment il devient LE GESTE à faire absolument dans un clip vidéo.

 Après Dance for me, on a plusieurs autres morceaux qui vont dans cette lignée , c’est le cas de Force One le groupe de musique ivoirien avec le titre Afro dab dans
le quel il redonne une nouvelle allure au geste en lui apportant un peu de
son africanité.

On ne pourrait fermer cette liste sans parler de « DO LE DAB »du
rappeur Camerounais TENOR  qui a véritablement  propulsé sa carrière en le faisant découvrir sur le continent. Tenor donne au mouvement DAB une allure non seulement plus ludique par une performance originale, mais aussi par un approche Afro lyricale qui associe clichés et mots.
La petite histoire c’est que cette mode n’a laissé personne les tout petits les
jeunes comme les moins jeunes ; même pas Hillary Clinton qui a dabé lors d’une
émission télévisée alors qu’elle était la candidate à l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine. On a tous dabé un jour et pour ceux dont ce n’est pas
le cas, referez vous juste au morceau de TENOR…

Commentaires

commentaires