Flash Back : Rappel sur Mongo.

Le Ep « Mongo » est un disque Rap aux tendances dirty et trap avec une fusion aux sonorités Afro. De tempo lent pour la plupart, les 05 morceaux reflètent un univers créatif et assez personnalisé. Le vocal grave de Maxtor, son ton béti et surtout son flow font sa particularité. Mais le projet est passé presque inaperçu, tout comme son single « Owee » dont le clip vidéo est sorti l’an dernier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Puisqu’il signe son retour avec A motto, parlons en !

La performance, son Rap

Maxtor ne fait pas partie ces rappeurs a la plume forte… Ce dernier le prouve encore. Par contre son flow est doté d’une musicalité et d’une signature marquée par son ton « béti ». Il le prouve d’ailleurs dans cette nouvelle performance établie sur un beat Trap hardcore. Son flow glisse bien sur les clochettes et les bass trap de la musique. Coté Rap, c’est du bon, charisme et dégaine y sont. L’art est appliqué. Le refrain assez simple est plutôt bien fait bien que chanté linéairement, la vibe et le style y sont.

Le texte

« A motto » est un terme interjectif signifiant « Gars », « Mon frère » ou alors marquant une certaine entrée dans une situation d’interlocution. Le morceau est thématiquement non orienté. Juste un égotrip dans lequel Maxtor aligne ou alors agence des phrases qui ne se suivent pas. Mais mieux que ses précédents singles Si son flow a du style et de la force, on ne dira pas autant pour son écriture faite de rimes plates. Sa plume est faible, manque de figures de styles, bien que sa communication est accessible pour tous. On peut citer des phrases incohérentes telles que:

« Le genre de gars qui parle dans ton dos, on les appelle quoi? Les idiots » 

Sémantiquement, c’est faussée puisque, Un IDIOT est simplement celui qui est dépourvu d’intelligence . La place du mot idiots dans cette phrase.

Sinon on retrouve des phrases qui montrent son côté assumé et osé

« Mon petit le hardcore, je l’ai travaillé, je suis… né avec »

« Quand je commence à rapper dans un son personne ne veut que ça s’arrête »

« Ah oui oui je suis sûr de moi j’ai les pieds sur terre en bon béti »

« le gars qui met mon son dans sa caisse est un gars qui va bien secouer sa tête« 

Maxtor A mottoLe clip vidéo est une réussite : cliché Camerounais mis en valeur dans la vie

Tant les mots que les phases sont inspirés du code de vie local, l’aspect kwatta life est fortement ressorti et bien cadré. L’image est très représentative du ghetto Camerounais. Tant les figurants et la scénarisation sont le reflet de la réalité. La réalisation quant a elle est bien affinée. L’image nous plonge dans l’esprit du morceau. Une très bonne entrée pour le maître d’oeuvre Mahine Sef

Note du produit : 7,3/10

Commentaires

commentaires