Oh 2016 ! l’année de la grande explosion musicale !! Remplie de bons songs de son début à sa fin, les artistes du milieu musical de notre 237 ont fait rêver. Mais bon, bien que nous ayons eu droit à plusieurs chefs d’œuvre qui étaient vraiment acceptables et appréciables que ce soit du beat, de la ‘’vibe’’, du mixage, du vocal ou de la vidéo, certains sont sortis du lot et nous ont vraiment mis K.O !! K.O comme pour dire « à terre », « à terre ». Dans le sens où ils auraient vraiment dû réfléchir à 2 fois, à 3 fois, mince pourquoi pas à cinq fois avant de sortir ce que l’on traitera de FLOP !

Voici la liste des 10 flops  musicaux qui ont plus ou moins attiré l’attention  !!!

10- Mani Bella – ‘’the beat’’

Elle occupe la position 10 surement parce qu’elle a sorti son single vers la fin d’année, d’où il n’aura pas trop d’impact sur 2016. Mama Bella, on ne sait pas, et moi je ne sais vraiment pas ce qui t’as pris. « On » dit que ce sont les hormones de maternité, c’est ce qu’on dit ! mais sérieux son « beat » prête a grande confusion et tout le monde l’a remarqué ! Mani Bella nous exprimé sa soif pour le « Mbit », montrant sans pudicité sa bassesse et sa perversité la plus extreme. Elle voulait surement que ce soit le hit de fin d’année.En tout cas c’est l’un des hits de notre ‘’flop’’.

9- Numerica feat Daphné « No way »

Ils se sont surement dits qu’un beat et un arrangement suffiraient pour amadouer les mélomanes. Bien que certains ne le perçoivent pas, le morceau « No way » est un flop sur le plan de la composition et des performances artistiques. Numerica qui force le chant, Daphné qui crie avec de l’auto-tune bourré sur sa voix. Le morceau manque de chaleur et de vie, on ne dirait meme pas une collaboration. De plus coté lyrics, c’est le comble on dirait que le texte est fait par des enfants d’école primaire.

8- Ztra – ‘’ Ztra peut ’’

On la surnomme la poupée verte. Ceux qui l’ont connu autrefois étaient impatients du comeback de cette dernière. Elle nous a servi un audio au titre de « Ztra peut »  qui est plutôt bon coté instrumental genre afro-trap, style qui est à la une et fait des ravages depuis peu. Mais, le son est un bocal remplit de performances vocales faibles de part et d’autre et d’un mixage qui méritait de rester encore en studio pour un moment avant de sortir. Coté vidéo, ztra nous a montré ce côté déjanté de la go émancipé qui veut vraiment se faire remarquer bec et ongles. Bah si l’ancienne Ztra aux allures de fille ordinaire avec une voix et un style modeste et classe n’avait pas attiré l’attention du public, surement la go déjanté le fera ! en tout cas parait que le public commence a yamo l’afro vrac même si cela rentre dans le flop ! oui elle peut, même entrer dans le flop avec les talons oui elle peut.

7- Franko – ‘’Téléphone’’ & « Je suis laid »

On ne présente plus Franko, celui-là même qui a été disque d’or il y a peu grâce à son hit « coller la petite «  ! Franko a fait rêver le pays tout entier, redonner de l’espoir a plusieurs et gagner même le respect de certains haters après avoir eu plusieurs millions de vues sur YouTube. Nous étions tous impatients de réécouter du Franko, des mois après son gros hit et nous attendions toujours le nouveau single.

« Téléphone » viendra combler l’attente, mais Franko n’a pas eu besoin d’un spécialiste pour lui dire la hauteur de son ndem! Le public seul l’a bien lynché.  Pourtant le morceau  avait une bonne histoire mais dommage que rien ne collait comme il le fallait; de l’audio à la vidéo, il n’y a pas eu d’application le transformant ainsi en une grosse déception pour tous. Ensuite viendra  le single « Je suis laid » comme cover du morceau de Mink’s,  Franko ici a tout gâté. On croirait un débutant ou un humoriste qui essaye de rapper.

6- Edell koulla – ‘’Bites and scratches’’

Edell Koulla nous a fait voyager à travers la sexualité de l’audio à la vidéo en deux temps quatre mouvements ! il nous a ‘’bité’’ et s’est ‘’scratché’’ au flop de l’année très mal même. L’audio passait encore et on acceptait vu que ce n’est pas parce qu’on chante comme les statois qu’on ne peut pas plaire. Il n’est écrit nulle part qu’on ne peut exprimer son art comme on l’entend à travers ces lyrics au bled. Mais le gars a dérangé dans la vidéo, qui en plus de ne pas être vraiment agréable a regarder, nous présentait des scènes qui vraiment peut-être étaient avec le thème de la chanson mais n’était pas bien représenté et n’allait surtout pas dans nos mœurs africaines. Au lieu de faire mille vidéos bizarres hein, vaut mieux encore cotiser les dos des 1000 la et faire une vidéo superbe !

5-Duc z- ‘’décharger’’

Le debut nous a accroché dans ce son, l’instrumental en fait, car ce qui a suivi n’était pas vraiment ce qu’on attendait de celui qu’on appelait ‘’grand Duc z’’ , il est passé de l’autre coté, ce coté qui veut le buzz a travers un Afro qui bouge, mais dont on ne maîtrise pas assez. les paroles sont légères, une impression de déjà trop entendu et la vidéo pas vraiment attractive. Il a déchargé son titre et est entré  dans le lot du flop. On attendait mieux Duc-z!

4- Letis Diva »Tu me…? »

La faiblesse de ce morceau  c’est le high level. On dira peut-être que sa part est encore venu, mais il faut qu’elle sache qu’elle peut aussi ne pas chanter. Son  ‘’ tu me … ?’’ est down! . Le beatmaker a fait de son mieux pour lui servir un beat cool mais la diva a préféré n’en faire qu’à sa chasse au succès/buzz. Des lyrics au vocal, elle n’assure pas, n’impressionne personne avec ces paroles extra-sexuelles et des fausses notes accompagnées d’une vibe bancale de temps à autre qui ne donnait qu’une envie : appuyer sur NEXT. On serrait le cœur pour écouter en se disant que le prochain couplet serait meilleur ou encore que la vidéo la sauverait, mais la suite n’a vraiment rien arrangé, d’où elle a mérité sa place dans le classement…

3-Auguste ft Jayci – ‘’#FTG’’

On dit souvent que l’homme n’est rien sans son bord. Peut-être que celui d’Auguste c’est son groupe (celui des X-Maleya). Ce qui fait en sorte qu’il n’est pas l’exception à la règle. S’éclipsant un moment de son groupe, Auguste en featuring avec l’artiste Jayci nous ont délivré le titre #FTG. Etant connu pour sa voix dans son groupe et à la vue de son parcours musical, on attendait une tuerie lorsque nous avons découvert l’affiche qui annonçait la sortie du single #FTG. La surprise était de taille, quand nous avons écouté le son, entre le mixage, les lyrics et les voix, nous avons tous été très déçu par les deux surtout qu’on ne connait presque pas Jayci dans le milieu, au lieu d’augmenter sa cote cette collabo aurait peut-être réduit son génie musical.

2- Faabi – ‘’la fille-là est laide’’

Le titre « la fille-là est laide » est le son qui a été présenté par l’artiste du label Fast Money records. le rémix de la chanson a succès national « le gars-là est laid » de Mink’s. On peut se demander en l’écoutant si elle a vraiment du talent?

Qu’est ce qui n’a pas marché Faabi ? tu es le numéro 2 du classement, donc médaille argentée du flop 2016. Ce qui n’a pas marché commence par le manque d’inspiration pour les lyrics bien que le titre fût cool, et continu par le mauvais agencement, l’absence du flow, le hors gamme. La quête du buzz  pousse certains à nous servir des sons inacceptables. Le vrac ne passe pas partout, Faabi aurait du soit garder le son-là pour elle soit prendre quelques cours de chants avant de faire la prise de voix.

1- L’hymne officielle de la CAN féminine 2016 « Hommage au lionnes »

Waaaah pourquoi ?? pourquoi ? tout le monde une fois de plus était témoin, témoin du ndem qui a été proposé et acceptée comme hymne pour encourager nos lionnes indomptables pour la CAN 2016 qui s’est déroulé au Cameroun. Une chanson qui a fait dodo plus d’un et dans laquelle on fait des remerciements comme ci… Cet hymne, on ne savait plus si c’était pour les conduire à l’échec parce qu’elles se seraient endormi en l’écoutant ou si c’était pour leurs donner du punch en les procurant une humeur festive et encourageante de tous les cotes. En tout cas, la troupe composée de Charlotte Dipanda, Richard King, Roméo Ndicka, Mbidoung Kwpatt et l’opéra Garnier de France ont offert la honte de l’année, décevant de la tête au pied, du premier kick au dernier, de l’audio a la vidéo. Mince on aurait dit l’hymne d’un enterrement ; pas adéquat du tout pour la CAN. Heureusement que les lionnes n’ont pas joué au rythme du son ! Étant la plus grosse déception musicale de l’année 2016, cette belle chanson  mérite la place d’honneur dans notre classement ! numéro 1 du flop 2016.

Ce sujet vous interpelle? N’hésitez pas à partager votre point de vue par un commentaire.

Commentaires

commentaires