Ndedi Eyango est l’un des artistes Camerounais dont la carrière tient depuis les années 80 jusqu’aujourd’hui. Ayant traversé plusieurs générations avec des albums et titres à succès, il a des classiques que l’on n’oublie jamais. Le Prince des montagnes fait partie de ceux là qui portent encore le flambeau du rythme Makossa.

Alors que les artistes de ce rythme sont en perte de visibilité, Ndedi Eyango a su s’arrimer aux méthodes modernes de la communication autour de la musique. Depuis le début des années 2010, on peut voir la qualité de ses clips, ses collaborations avec les plus jeunes, sa présence sur le digital et le suivi de ses projets, tous portés aux nouveaux standard du marché. A tel point que sa musique ne s’en exclut pas.

Tout récemment, Ndedi Eyango a livré le clip de son dernier titre « C’est/ Na you ». Un morceau Afropop moderne, oui j’ai bien dit Afropop dérivé du Makossa, car en fait, une des variantes de ce que nous appelons Afropop, c’est bien l’Afropop Makossa qui est inspiré de ce rythme. Bref Ndedi Eyango bien que n’ayant appliqué le style de chant rn’b, pop ou kwattn’b comme le font les chanteurs d’aujourd’hui, a fait immersion dans les colorations actuelles de la musique. Pour ce morceau, il a d’ailleurs eu recours au beatmaking et à la programmation à défaut du live dans l’instrumentalisation. Le résultat est bien semblable aux produits actuels, mais avec une touche différentes en termes de vibes et de techniques de la part du chanteur. Vous constaterez en écoutant

Au delà des chansons, Ndedi Eyango est autant actif en termes de scène. En 2017, il aura fait environ 50 concerts et spectacles parmi lesquels soirées privées. Entre les USA, le Senegal, le Cameroun et d’autres pays. Trois sorties en 2017 dont « I say yes for peace and security » avec le collectif des artistes camerounais, « Thank you mama » et « C’est toi ».

Inscris-toi aux Blogging sessions

Découvrez et appréciez.

Commentaires

commentaires