Le 29 juillet dernier au bénin Marina  hôtel de Cotonou, se tenait la soirée apothéose  du  festival de la mode et mannequinat africain(Fesmma); Prônant les talents et le savoir-faire africain des métiers de la mode, ce festival qui tenait sa 9eme édition a reçu pour cette année des délégations de près de 15 pays venant d’Afrique et d’Europe, parmi lesquels le Cameroun qui était le pays d’honneur de cette édition.

Entre le befun, les street-shoots les concours( jeunes créateurs, mannequin, coiffure..),rencontres…et le gala final, ces 3 jours de festival ont été riches en activités et en émotions. Le Cameroun constitué d’une délégation de 6 représentants s’est taillé une belle part sur les différents trophées mis en jeu avec :

-le titre de la Top Model féminin Fesmma 2017 pour le mannequin internationale camerounais Audrey Talla

– le prix de l’Espoir styliste Fesmma 2017 pour la styliste camerounaise Nodela couture.

Notons que le Cameroun avait déjà eu a briller sur ce même festival l’année dernière lors de la 8 eme édition, avec deux précieux prix remportés par le jeune styliste Yves Tchinda au concours de jeunes créateurs et le mannequin international  Fredy Manyongo comme Top Model masculin de l’année et qui malgré son absence  était l’une des mascottes à l’affiche de cette 9eme édition.

Dans un pays où l’industrie de la mode peine à se construire, où les différents metiers ne sont toujours pas structurés, avec un manques de réels festivals de mode pour pas dire fashionweeks, les talents de ce secteurs seront-ils toujours amenés à s’exporter vers l’international pour pouvoir essayer de se frayer un chemin pour une carrière? Ou de faire briller le nom du Cameroun lors festivals à l’étranger pour se faire remarquer?

Parfois cela passe inaperçu, tout qu’on sait c’est que les talents sont là, L’ESPOIR aussi.

Commentaires

commentaires