Parol est de retour- Critique sur son titre « Patron »

0
Parol - Patron

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Parol est un rappeur Camerounais qui a eu le vent en poupe il y’a une décennie. Révélé en 2007 par son titre à succès  « Appelle moi », extrait de son album « Zik pour la vie ». Parol était l’une des plus belles promesses du hip hop locale, plein de kiff et d’innovation dans son style. La suite de sa carrière ne sera pas aussi excellente que son début. Les projets qui ont suivi son presque passés inaperçus notamment sa street-tape « Mise au point » en 2010,  le single « Je repousse les limites » en 2014, et « Donnes moi ma chance » en 2015.

Durant ces 10 dernières années le MC s’est fait pratiquement fait oublier. Aujourd’hui, il signe son retour avec le titre « Patron ».  Un ego-trip dans un style trap. Parlons-en!

La prod

Beat lourd, style trap hardcore, le rappeur a tenu se mettre en jour en s’adaptant à la musique de l’heure.

L’image

Il faut dire que sur ce point, Parol a bien marqué, il s’est mis au standing de l’époque actuelle. Avec une image soignée et captivante, un charisme présentant bien le MC, le clip vidéo fait NS pictures est à la hauteur de la direction artistique conforme au registre. Bien que j’arrive a me demander pourquoi cette promotion de la marque Unkut de Booba. Parol est-il resté dans le fanatisme de l’époque que les rappeurs kamers avaient pour les rappeurs français?

Le flow

Pas percutant, sur la cadence oui, mais techniquement faible, ça manque de fluidité, je dirai et j’en suis d’ailleurs déçu. En écoutant Parol, on ne sent pas une réelle demarcation du beat. Même si au refrain on peut sentir une assez bonne vibe, dans les couplets c’est down.

Les lyrics

Aucune punchline, ni figure de style captivante ou reflechie,  ce qui n’est pas digne d’un ego-trip, les paroles sont plates et légères. Comme s’i le texte a été écrit par un débutant dans le rap. Pour un rappeur qui a 10 ans de carrière, ce n’est pas digne.

Le thème et le traitement 

Le titre « Patron », c’est lourd. C’est bien le fort des rappeurs de l’époque d’utiliser ce genre de titre. Tout d’abord je trouve qu’il n’est pas arrivé à l’assumer dans son titre. Quand Sir Nostra vous dit qu’il est le prof, il vous fournit un rap exemplaire au niveau digne d’un prof. Aussi, pour dire vrai les paroles sont répétitives et ça manque d’indexation et de référence, on dirait que Parol a choisi le titre pour choisir. Enfin je pense que pour un rappeur presque oublié qui fait un come back, se dire « patron » c’est trop osé.

On peut aussi déplorer l’absence d’identité qui est pourtant un facteur important, on ne sent pas un ancrage de la part du rappeur. Ni musicalement, ni textuellement. Les choses sont dites sans contexte ni direction. Rien ne justifie une touche spécifique propre au rappeur.

Dans l’ensemble je dirai 08/10 pour l’image et 4,5/ 10 pour le morceau et la performance. Je m’attendais à mieux. Découvrez et faites-vous votre propre appréciation…

Commentaires

commentaires