« Donner son coeur à l’amitié, dans la vie c’est pas facile. Savoir aimer sans jalouser oh, mon ami, dans la vie c’est pas facile. Oh mama!!… Mais oublier et pardonner oh mon ami je sais c’est difficile »

La chanson « C’est pas facile » est surement l’un des plus grands classiques de la chanson Camerounaise des années 2000. Jusqu’à nos jours, on l’écoute dans les playlist et  les médias le diffusent toujours. Si ce titre a eu du succès, il faut dire que son auteur n’a pas beaucoup été présent  sur la scène cette dernière décennie.

wambo et charlotte dipanda
wambo et charlotte dipanda

Manuel Wandji puisqu’il s’agit de lui sortait en 2005 « C’est pas facile » en duo avec Henri Dikongue. Chanson Afro reggae qui conscientisait, étalant  la façon de vivre des hommes en société. On se rappelle du Afro reggae est un extrait de son 1er album « Près de moi, loin d’ici » est sorti en CD en décembre 2005 uniquement au Cameroun. Il  fut récompensé  en tant que meilleur  artiste de de la diaspora aux Canal 2’OR pour l’année 2006. La piraterie s’emparera de son titre qui sera distribué illégalement dans tout le Cameroun. Car son album arrive à la période de transition entre la K7 et le CD.

Plu tard, il fonde en 2006 « Culture mboa », un réseau national de distribution de CDs originaux d’artistes Camerounais. Celui-ci permet aux artistes de faire face au piratage des oeuvres. Culture Mboa sera malheureusement dissout quelques années après, à cause de conflit avec AMA TUTU MUNAH, l’ancienne ministre de la culture Camerounaise.

 Wambo avec un tambour
Wambo avec un tambour

La petite histoire sur Wambo (Manuel Wandji) 

On l’appelle désormais Wambo. A la base, Emmanuel wandji de son vrai nom est un musicien percussionniste, arrangeur et danseur. C’est en 1992 qu’il crée la maison Wambo productions. il accompagne entre 1994 et 1995, l’orchestre de l’émission « Nulle part ailleurs » sur Canal +.  Entre 1995 et 1999, il produit les musiques des deux premiers albums  « Wa » et « C’est la vie » de l’artiste Henri Dikongue.  Avec celui-ci, il fera le tour du monde. Sous son nom d’origine, Manuel Wandji, il conçoit le projet « Voice of percussions », des albums à instrumentation qu’il produit en s’entourant d’artistes Africains qui apportent la touche vocale. Le premier de ces albums  » Rhythms of life « sortira en 1999.  Sa carrière continuera avec la participation à plusieurs projets en France et dans le monde jusqu’en 2004 où il décide de produire son album solo dont on parlait plus haut.

Revenons à l’après succès de « C’est pas facile »

Si la carrière musicale solo de Wambo a prit une longue pause. Ce ne fut pas pareil avec son travail artistique. Il se produit sur des festivals à travers le monde entier depuis des années. Par ailleurs , il participe à la construction de plusieurs projets notamment des scènes de danses. Par le canal de son studio WAMBOLAND, spécialisé dans le design sonore, il fabrique des musique de  génériques, jingles pour des marques et entreprises au Cameroun CANAL 2 International (journal infos), ENEO / Easy Light (Electricité du Cameroun) , SGC / Monifone (Société Générale), MUCADEC (Crédit Mutuel), BICEC (Banque Populaire), MAYOR (Huile Cuisine), MAY (Savon).  Il produit et arrange des albums d’artistes tel que Gaby Fopa en 2016.

Par ailleurs ses projets sous la casquette de Manuel Wandji avec son projet « Voice of percussions » continuent. En 2005, il produit « Planet groove » et en 2013 « Voyage & friends » dans lequel il invite Manu Dibango, Kareyce Fotso, Merlin Nyakam et Kenny Muhammad. Très orienté vers la recherche et la musique expérimentale, le but de ces albums est de valoriser la richesse africaine par la biais de la percussion et la danse. Mettant exergue percussions ethniques, didgéridoo, grooves hip-hop ou electro, voix africaines, beat box ou instrumentation classique…

WAMBO annonce son retour en solo pour bientôt. En attendant revivons la joie de ce morceau qui donné du plaisir à nos oreilles. C’est ce classique « C’est pas facile ».

 

Commentaires

commentaires