Salatiel ne cesse de surprendre. Il a récemment livré le titre « La femme de ma galère ». Un hommage à ces femmes qui soutiennent leur homme durant les périodes difficiles. Musicalement c’est tout un melting pot, un cocktail d’instrus et de sensations. Jazz, blues, Afrobeat, le tout en un dans un style moderne. On danse, on est ému et on s’évade, de quoi partager avec son amoureux(se)

Le clip quand à lui a été réalisé en Europe. C’est le premier clip de Salatiel qui n’est pas signé Dr Nkeng stephens. Fait dans un style d’imagerie métropolitaine  française, il montre le bonheur des couples amoureux. Il porte l’histoire d’une jeune fille qui était aux cotés de Salatiel alors que celui n’avait rien. Malgré le manque au niveau matériel, celle-ci le soutien. Celui-ci face au drame d’un accident n’hésite pas à se rappeler de tout l’amour que celle-ci lui a porté. L’histoire finit bien en tout cas!

On ne va pas trop parler pour l’instant. C’est du bon. Découvrez et appréciez…

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire