Depuis que je fuis ce morceau, il ne fait que me suivre. que ce soit sur la toile ou dehors. Sous la recommandation de Bile Fred aka Mr polémique, j’ai décidé de porter mon attention sur le titre « Un genre un genre » de Sama Ndango.

En prenant la peine d’écouter, j’avoue avoir pu sortir des choses appréciables. Sama Ndango a une touche assez originale dans le flow. Le vocal rock et grincheux, à fond dans son délire quoi! Genre un saoulard qui s’exprime.

Autre point intéressant, c’est le beat et son style, sur une Banku music (Mélange d’afrobeat  ,hiphop et  de dance hall soft). Le mec se lâche et pose avec un style raggamuffin un peu comme à l’époque dans les « Old sound » jamaïcain. Il réussit à bien adapter son flow comique à la musique avec cela. Rappelons que le beat est signé Blaise B.

Le concept en fait c’est de produire un délire qui représente le Camerounais de tous les jours dans ses cotés festif et fou.  Par contre, bien que délirant, le morceau au niveau textuel n’a presque pas de cohérence, ni de cohesion d’une parole à l’autre. A croire qu’on a créé le texte après avoir trouvé son refrain.

Le clip quant à lui est plus explicite que les paroles en tout cas. Vous n’allez pas vous ennuyer en le regardant. Don kwatta life, sapologie et exaltation. Propre en image et assez bien pensé. une réalisation de Dr Nkeng stephens

Notons que Sama Ngando n’est pas à son premier single. En 2015 , il sort un premier Album intitulé « Makandi » qui fut plus connu en zone anglophone. Âgé de 37 ans, il est  Germano-Camerounais et vie entre Londres et le Cameroun.  Musicien, comédien, mannequin et styliste, il est originaire de Bali-Bamenda. dans le nord-ouest Cameroun.

Au regard de la production d’ensemble, on peut dire qu’il y’a de l’espoir pour ce morceau qui se classe Up coming. En attendant de voir comme il se comportera, découvrez et appréciez le clip de « Un genre un genre ». 

Commentaires

commentaires

1 COMMENT

Laisser un commentaire