L’actu urbaine en côte d’Ivoire est chaude. La trap music est dans les bacs avec Shado Chris. Le chanteur ivoirien revient dans le urban hit avec un style plutôt bad boy , un style dans lequel on ne l’a pas vu performer depuis un moment, un rappel de sa polyvalence , il le dit même d’ailleurs dans un passage « du coup je sais faire sale (…) « .

Le titre « popa t’amuser ».

Rien qu’en voyant l’orthographe de ceci, on comprend qu’il veut rompre avec l’ordinaire et le classique pour s’inscrire dans une logique représentative des gars du ghetto (les logins). Dans cette entreprise, il a invité quelques . Kadja qui entame le son avec un couplet dur et très provocateur. Le dernier couplet est assuré par Elow’n, rappeur du groupe kiff no beat qui, pour ceux qui le connaissent bien est resté idem, phrases gimmick, accent ivorien, intrigues et délires pervers. Il profite de l’occasion pour faire un petit clin d’œil à la chanteuse Camerounaise Mani bella en reprenant le terme « pala pala » dans son rap.
Shado Chris quant à lui, livre une belle performance par son flow chantonné associant Trap style et Rnb hiphop.  La vibe de son flow au refrain est emportante et dégage une énergie hardcore. Quant a son couplet, on peut apprécier les diverses phases de son flow qui varie de technique a chaque boucle de 04 mesures. Chargé d’egotrip, shadow illustre ici une facette très souvent pas revelee de l’artiste qu’il est.

Le beat quant à lui est une belle création, on peut y apprécier les percussions jouées à l’Africaine qui donnent au morceau un ancrage fort. Le moins qu’on puisse dire c’est que la performance d’ensemble est assez bonne.

Découvrez et appréciez…

Commentaires

commentaires