Décidément Tenor est le rappeur Camerounais qui tient le mieux ces temps. Alors qu’il vient d’annoncer son USA tour pour bientôt, sans repos, il vient encore de balancer une freestyle intitulé « Bahatland ». Coup de gueule, chronique du quotidien , égo trip, sur une prod kainri faite par son fidèle beatmaker Ramzy.

Dans cette nouvelle sortie, on peut le dire, il y’a quand même plus à kiffer que dans la dernière « Motoman » avec OCHO. Notamment au niveau des lyrics. Tenor réussit à se fabriquer un style d’égotrip camerounais en exploitant au max les clichés qui nous entourent. Ce freestyle est orienté sur le « Bahat » (Le fait de déprécier les actes d’une personne ou d’agir pour le nuire). Tenor se positionne ici comme le mec plus high que les autres MC’s qui ont son « Bahat », ceci est comme un retour d’ascenseur. Des petites phrases fun bien pensées et agencées.  Dès son entrée il clashe avec un enchaînement de rimes.

Punchlines 

« Si je te ôte de mon mur facebook, c’est parce tu veux jouer les toiles araignées »  

« Le talent n’est qu’une marchandise, demande au buzz si je mens »

« Je fais des hits pendant que les jeunes de mon age falla X ». Il fait allusion ici aux équations qu’on traite souvent en mathématiques dans les classes du secondaires. Le principe des équations c’est de trouver l’inconnu identifié par X.

Des clichés

« Si tu confond le rap au Parifoot, je vais t’handicaper ». Une reférence au principe du parifoot

« Toi meme, regarde le petit cœur qu’il y’a dans ma poitrine, donc y’a pas la place pour tout le monde »

« Mais comment ils veulent briss, mais leur cerveau prend la position de la Joconde ». Coup de gueule aux escrocs malhonnêtes. Le tableau de la joconde est une oeuvre d’art portant le portrait d’une femme au regard incliné et suspicieux.

« Blakata, boukoutou, où étaient t’ils l’époque où je faisais du coupé décalé? »

« Tu augmentes le volume, je te fais ya mo comme le X »

Clin d’oeil

« Elle a les boutons et les taches,Elle a les boutons et les taches, demande à cyrius black quand il fait le mix »

« Je suis un artiste comme le peintre, O Picasso, O pédalé ». Jeu de mots. Picasso était un peintre respecté dans le monde de l’art

Voilà un peu de ce qu’il en ressort. Il y a du kiff en tout cas. Découvrez et appréciez.

Note d’écoute : 07/ 10 (En tant que freestyle)

Commentaires

commentaires