Ils sont nombreux ces jeunes artistes Camerounais qui se faits découvrir en 2017. Nous avons décidé de faire une sélection de quelques parmi eux en s’appuyant sur l’impact que chacun d’eux a laissé. Certains sont relativement mois connus que d’autres mais auront pu marquer l’année avec au moins une œuvres. 

NB: Ceci n’est pas un classement. Ne vous fiez pas aux nombres de vues. Mais plutôt à l’écho et l’impact que ceux-ci dans le milieu.

1. Nabila

Statégique fut son entrée. Si quelques mélomanes l’avaient déjà écouté auparavant sur le remix de « Sawa romance », En 2017, c’est avec ses propres chansons qu’elle s’est démarquée. « ça ira » aura été très bien accueilli et sa fan base a grandi. Pour nombreux Nabila incarne Amour et Candeur, commercialement avantagé, elle est pour beaucoup l’espoir féminin musical 237.

2. KO-C

Inscris-toi aux Blogging sessions

Faire entrer KO-C n’a pas été chose facile pour son label Big Dreams, mais à force de bien le positionner la mayonnaise a pris. Entre ses performances RAP qui l’ont fait et ses morceaux Afropop, KO-C a fini par trouver sa voix. Son single « Bollo c’est Bollo » a été en fin d’année l’un des tubes 237 en vogue. Par ailleurs, il est dans le TOP 3 des rappeurs au flow les plus speed du Mboa. On verra comment il évolue en 2018.

3. Boy Tag

Surprenant déjà par son allure Albinos, Boy Tag en jette encore plus quand il s’agit de musique, rappeur, beatmaker, chanteur, il est sur tous les fronts. Boy Tag chante en 04 langues. Ses performances Freestyle studio l’ont mis au devant de la scène en 2017. Mais il a repoussé les limites avec sa plongée dans l’Afrotrap. Son titre « Mignoncité » aura marqué.

4. Sojip

« Je rappe ce que Tupac aurait rappé s’il était né à Mambanda ». Sojip c’est la meilleure plume du rap 237 en 2017, il a donné un coup fort avec son style et ses titres. Revenu mettre la barre haut en termes d’écriture, chose que plusieurs manquent aujourd’hui. Ses textes sont créatifs, artistiques et très inspirés. Il est le meilleur lyriciste du MBOA à l’heure actuelle. « Lettre à mon ex » a réjouit les oreilles de plusieurs mélomanes. Tout comme son rémix sur « devil no di sleep » de Jovi.

5. Tzy Panchak

Il s’est très vite fait adapter. Les gens aiment la musique de Tzy Panchack. Bien qu’il ne soit pas vraiment original comme artiste, c’est surtout le fait qu’il applique bien ses vibes sur les beats Afropop. Son vocal et son style captivent.  Il est d’ailleurs très sollicité dans les collaborations. Son rémix de « Mad 4 yu luv » l’aura bien propulsé, mais en début d’année il entrait avec son single « Stay with me » sorti en octobre 2016

 6. Ghislain Dimai 

Qui n’a pas été touché par ce délire musical en 2017? Ghislain Dimai aura créé un concept original avec son song « On ne vous a pas laissé ». Il aura marqué prolifique-ment l’année avec ce titre. Désormais au Cameroun, on le connait.

7. Elje Contador

Si vous ne le connaissez pas c’est que vous n’allez pas souvent aux concerts. Il a été en première partie sur plusieurs scènes majeures en 2017. Percutant dans la prestation, c’est surtout ses sujets ordinaires et sa plume comique et intelligente qui accroche le public. Meme si son single « Potelée » n’a pas vraiment bousculé les bacs, Elje est une valeur sure du RAP kamer.

8. Bad Nova

De la même écurie qu’Elje (Sono live prod), Bad Nova est entré tout seul, sans vraiment être poussé, il s’est vite fait adopté. Son titre « Ferme aussi les yeux«  a surement frappé le regard de plusieurs en 2017. Sa particularité c’est son style qui est assez unique et teinté d’intelligence. Lui c’est un autre genre de rappeur qui gère bien dans son couloir.

9. LeBir

Allez dans les événements hiphop à Douala, on voit parlera de ce mec. Il est celui là qui fait bouger la scène underground du RAP à travers ses showcases et freestyle. Performant en impro, clasheur, il y a très peu qui le valent. Il a d’ailleurs humilié One Love lors d’un clash en 2017 en Yaoundé. Son nom court,. Niveau studio, en 2017 il aura commis deux singles dont « Originalité ».

10. Lucky +2

Le titre « J’ai besoin de toi » de Lucky +2 avec Lab’l a bien circulé dans les bacs en 2017. Très présent sur les médias, ce morceau fait partie des plus fédérateurs en termes d’avis. Un boost pour la carrière de ce musicien qui s’est fait révéler au grand public avec cette chanson.

11. Sama Ndango

Son single « Un genre un genre » n’est pas passé inaperçu. Sama Ndango aura conquis un frange non négligeable du public en 2017. Son morceau est d’ailleurs rentré dans les Playlists de plusieurs Deejays locaux.

12. Kikoh

Il avait bien commencé avec la promo de son morceau « Mukum » sorti en fin 2016. Bien que ça ne l’a pas propulsé, Kikoh a quand même mis son nom dans les oreilles en suivant avec ses « Calamity cypher », sa figuration dans « Mangosi » de Ngoma et son récent « Déposer ». C’est une découverte.

13. Stéphane Akam

Il n’est peut-être pas connu du grand public. C’est normal vu son registre de musique. Stephane Akam est un jeune musicien qui faire de la musique live. En 2017, il a accompagné plusieurs spectacles majeurs en première partie, son omniprésence l’aura fait remarquer. Son premier single « Goun’a » est d’ailleurs sorti cette année. Une chanson en langue bamiléké. Il est sur les traces de Kareyce Fotso.

Bonus : NOWELL

Même si sa promo n’a pas été très forte. Nowell est notre coup de cœur, car il a fait l’un des plus beaux Afropop de l’année 2017. Sa visibilité aura quand même eu un plus avec ce joli single. C’est une recommandation d’ailleurs.

Voilà nos clins d’œil en termes d’artistes découverte les plus influents au Cameroun en 2017. On n’a surement pas mis tout le monde mais l’on a une bonne pépinière. Ils sont des espoirs, certains sont plus expérimentés que d’autres, d’autres plus bankables. A chacun ses armes.  On les suivra en 2018. Bonne année!!

Commentaires

commentaires