« A monte la moto! mvroum! mvroum! Qui veut démarrer ehhh? on va démarrer… »

Qui ne se souvient pas de cette séquence de la chanson « ça va me dja » du groupe Boulevard DJ. Gros succès du coupé décalé, ce morceau appartient à l’age d’or de ce grand ryhtme urbain qui a conquis l’Afrique en début des années 2000.

Le titre « Ca va me dja » est sorti en 2005, faite par le groupe Boulevard DJ consisté de Zéphy le Créateur et de DJ Kerozen. Oui! pour ceux qui ne le savent pas la carrière de Dj Kerozen a commencée il y’a 12 ans à partir de ce morceau.

Ce dernier a commencé comme Disk Jockey dans son quartier Yopougon Siporex avant de se retrouver au maquis Champions League et au « Le Ministère de la Joie » sis à la Rue Princesse. Après le succès il ira continuer sa carrière de DJ en suisse jusqu’en 2008, faisant des singles mais sans les promouvoir. Dans une interview accordée au site « Abidjan show », Dj Kerozen explique que  je cite « Lorsque tu as connu le succès et que tu traverses des moments difficiles, personnes ne t’appellent. Même ceux que tu appelais tes amis te tournent le dos…. J’avais vraiment mal de voir des personnes qui « me vénéraient » ne plus décrocher mes appels. Etant croyant, je priais beaucoup et confiais mon sort à Dieu. Alors j’ai proclamé mon heure a sonnée sur ma vie et voilà. »

C’est donc en 2016 qu’il signe son retour avec le titre « Mon heure a sonné ». Orienté lyrique, il a donné à sa musique plus de mélodies et de message avec un zeste de gospel, et un côté zuglu. Plus mature et plus expérimenté le moins qu’on puisse dire c’est son retour fut marquant.

Comme une prophétie DJ kerozen revient cette année avec son tube à succès « Le temps ». Une suite évidente du précédent, resté dans le même style. Le morceau  est vite devenu un hymne dans les capitales africaines et est l’un des plus gros succès de l’année. Marqué par la différence au niveau de la qualité de sa musique et son message, Dj Kerozen à travers ses chansons porte un discours d’espoir. En observant son histoire, on comprend bien que c’est son vécu qui l’a inspiré. Un exemple à suivre, ça mérite bien un clin d’œil

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire