Connu pour ses shows captivants, à travers de nombreux spectacles, il a jusqu’ici marqué ceux qui l’ont vu prester. Challenger et vainqueur plusieurs compétitions sur le territoire national, il a su s’imposer parmi les underground.

Rappeur au style terre-terre avec des story telling forts et comiques, son premier single officiel « Potelée » fait un clin d’oeil aux femmes rondes du monde entier. De l’humour, de l’intelligence, de l’hyperbole et du gimmick dans un discours très camerounais. Mais, surtout l’artiste exprime avec relativité son engagement pour la valorisation de cette catégorie de femmes.

La musique produite par Stormz kill it, est une fusion entre hip hop club new school et des percussions au groove Afro. L’arrangement quand à lui porte la signature du fameux ingénieur de son Ekié Bozeur.

Au delà d’un rap, voici ce qui pourrait lancer toute une révolution sociale à travers la déconstruction des complexes et tabous sur les femmes rondes et corpulentes. Comme il le dit d’ailleurs « Allez dire à Zakougla… Allez dire à Solange Beyala qu’elle est mon gout ».

Découvrez et faites découvrir ce qui sera peut-être l’hymne des femmes rondes…

Commentaires

commentaires