« Je suis NONO FLAVY artiste musicienne,  auteur,compositeur, interprète« . FOCUS  sur l’artiste Camerounaise aux multiples facettes et à l’adaptation presque parfaite aux différents rythmes musicaux.

D‘origine Camerounaise et particulièrement de la partie western (OUEST) du pays, l’artiste Nono Flavy a grandi dans la ville de Douala (littoral), un environnement très propice au développement d’un talent. Le sien était la musique et très jeune jeune, elle l’avait compris. Dans ses classes secondaires elle se frottait au milieu musical par des concerts scolaires pour son établissement(collège st Michel), et même pour d’autres qui sollicitait son génie occasionnellement (mercenaire est le terme utilisé par les artistes de cette époque pour qualifier ce type de prestation hors de son établissement). Mais la véritable carrière de l’artiste trouve ses fondations quelques années plu-tard en cabaret « Tout part véritablement de la saladière, un cabaret de l’époque que les anciens reconnaîtrons parfaitement, que tout par véritablement. J’y faisait des prestations aux cotés de LONGUE LONGUE, BELKA TOBIS, SERGEO POLO... 

L‘artiste démarre sa carrière solo en 2005 avec « téléphone-moi » de près de 8 titres parmi lesquels Abele umba, nyosso en collabo avec DOULEUR, téléphones-moi avec FRANKY P DAVODKA. Le Cameroun découvre une nouvelle voix, même si elle est victime de critiques tribales parce qu’étant originaire de l’Ouest et chantant en langue Douala. De courte durée seront ces critiques puisque quelques années après, elle revient avec « Mon bonheur » son nouvel album, coproduit par SERGEO POLO. Ses plus grand succès s’y trouvent. des titres tels que Mal aimée et mari cavaleur lui donneront un succès fulgurant. 2016 Flavy est amoureuse… Non elle sort « je suis amoureuse » son troisième album.  

A cette époque le Makossa urbain est aux cotés du Bikutsi, la musique la plus en vue de l’industrie Camerounaise. Mais au fil du temps, en moins de 3 ans, la donne change avec l’arrivée des musiques afro, qui sont un mélange de cultures et de rythmes d’ici et d’ailleurs. La jeune génération de la musique Camerounaise prend les devants. Mais pour Flavy, tout cela existait déjà « quand vous écoutez mon premier album en collabo avec Franky P davodka, c’est déjà de l’afro pop, pareil pour c’est le fête qui se trouve dans mon dernier album. il y’a juste eu une autre phase avec une autre génération mais le Makossa l’avait déjà et il ne mourra pas«  dit-elle. Elle démontrera qu’elle peut s’arrimer à tout.

Nono Flavy nous fait un Grand écart, avec un atterrissage réussi! 

2017, « Ah! garçons » single. un mélange exquis de Makossa et d’Afro pop avec des phrases qui aguichent la jeunesse très à la mode « appuis sur déranger, appuis… Nono j’appuis ».  Ce single raconte le ras le bol d’une femme vis a vis de son mari trompeur aux milles excuses et explications. Ayant surpris la plupart des mélomanes notament ceux qui là connaissaient déjà, Nono s’est refaite en plongeant avec brio dans les colorations des nouvelles vibes Afropop. Rythme, touche vocale, musique et style, le moins qu’on puisse dire  c’est qu’elle a relevé le défi en associant pertinence et forme.

Découvrez le clip et appréciez!

 

Autres activités 

  • coach vocal lors du télé crochet Star de demain
  • coach vocal Mutzig star

Discographie

2005 « Téléphones moi »

  • Umba
  • Nyosso ft Douleur
  • Na bi
  • Je t’aime
  • Téléphone moi 
  • Diba 
  • O bolane mba
  • Dimbeya

2008 « Mon bonheur »

  • Mal aimée
  • Mari cavaleur
  • Amour et passion ft Sergeo polo
  • Dis tout maintenant
  • sans rancune
  • tu peux partir
  • Pongueya Mba signe
  • Mba na wa

2016 Je suis amoureuse

  • C’est la fête
  • Je suis amoureuse
  • Merci maman
  • Ma’a yo
  • Chaque chose a son temps
  • Sou mi
  • Ndolo na djangamene
  • Amour sincère

2017:  Ah! garçons

Commentaires

commentaires