Il y a quelque temps, nous nous sommes interrogés sur ce qu’est devenu le chanteur WAMBO dans un article. A lire ICI. A la fin, nous précisions qu’il annonçait son retour pour bientôt.

Aujourd’hui c’est fait, Wambo (Emmanuel Wandji) est de retour avec un single intitulé « Bole bole ». Un single qui précède son futur prochain album. Le clip vidéo du morceau est dans les bacs depuis déjà quelque temps.

Plus de 10 ans d’absence qui ne l’ont pas changé.

Durant ses années d’évolution en sous-marin, l’artiste tournait sur de nombreuses scènes dans le monde. Mais cela ne lui a pas enlevé son originalité. A l’écoute on identifie directement sa touche.

Une orchestration à la wambo, puisée dans les sonorités Afro, ça commence par des percussions, chose à laquelle on reconnaît l’artiste (percussionniste à la base). Ensuite Trompettes , bass afrobeat dansante, guitare et clavier style makossa,  des chœurs, une touche de pop. Le tout pour une sonorité Afrogroove composée par lui-meme. Voilà de quoi satisfaire les oreilles des mélomanes kiffeurs de  composition analogique.

Dans l’ambiance belle de « Bole bole », Wambo est resté Camerounais dans son discours. Chanté en Camfranglais, on peut y apprécier le vocal naturel. Dans l’argot Camerounais « Bole » signifie « finir ». Dans le morceau il est mis en évidence pour exprimer le fait que certains Camerounais aiment abuser de leurs frères.

Le clip assez coloré et simple présente plusieurs scènes. Taxi brousse, spectacle ouvert avec des figurants tels que Cory la chanteuse et Serges Maboma, le bassiste du groupe Macase. On a aussi de la danse contemporaine. Rappelons que Wambo est aussi chorégraphe et danseur.

Le single est disponible depuis le 15 juin. Wambo est en tournée dans les médias pour le présenter. C’est une nouvelle oeuvre artistique à savourer. De la bonne musique. Découvrez et appréciez.

Commentaires

commentaires