Les Gars de l’heure disent non au « Djansang »

0

Les phénomènes de mutations physiques sont très en vogue ces derniers temps, notamment le maquillage qui devient presque un fléau chez les femmes. Au Cameroun, on a adopté l’expression « Djansang » pour désigner décapage extrapolé, celui la qui fait quitter les femmes de leur teint noir au teint brun.  Mais à la base le Djansang est un condiment alimentaire épicé, très souvent utilisé pour les repas.

Les gars de l’heure dans leur titre « Djansang », traitent avec humour, critique et dérision ce fameux phénomène complexuel qui envahit le Cameroun. Dans un style et un ton quartiésard, les gars de l’heure posent en patois, pidgin et Camfranglais. C’est dans le registre des « Musiques du bar » que ce morceau s’inscrit. Le beat fait par Dj kessy mélange  Techno, et Afro pop, c’est un hot tempo, très ambiancé. Le refrain  est d’ailleurs plein d’énergie.

Dans leurs lyrics on retrouve des paroles plus ou moins légères telles que :

Hier hier tu étais black, aujourd’hui est white, pour finir tu vas sentir…

Sentir mal comme le bouc, il faut un peu ralentir tes odeurs la étouffent…

Le karibu t’as chou, vois à quoi ressemblent tes pieds, n’en parlent plus de tes doigts…

Tu as transformé le piment noir en piment jaune pour avoir un teint commercial…

Aussi vrai que les choses sont dites avec un ton comique, le morceau interpelle sur les conséquences du « Djansang ». En particulier la mauvaise senteur. Notons que pour ce titre est une collaboration avec NL qui tient le deuxième couplet.

Rappelons-le aussi, les Gars de l’heure (LG2H)ne sont pas a leur premier projet. Le groupe a sorti entre 2014 et aujourd’hui les titres « les ways de l’heure », « On mange ca? » et « Tu as mal ou? ».

En attendant le clip vidéo de ce dernier, faites la découverte…

Commentaires

commentaires